L'être humain est déjà parfait. Sa perfection est un système en équilibre à chaque instant, tout notre organisme est en action en permanence, tout se renouvelle, l'air nouveau qui entre dans nos poumons et qui en ressort à la fin d'un cycle appelé la respiration, la vie est là en nous, tout ça pour nous maintenir à chaque instant autour d'une température proche de 37 degrés. Notre vie tient à ces degrés en équilibre en permanence. Ne sommes nous pas déjà un système parfait? Ne voyez vous pas de la beauté, de la magie dans cette vie qui s'éveille chaque jour. J'y vois du sacré. Un système bien plus grand aussi, une conscience que nous avons. Et notre intellect qui a la faculté de revenir dans le passé, comme de se projeter dans le futur. Même un système bien plus grand que nous portons en nous, celui qui n'a pas de temps, celui de l'instant présent qui englobe tout, car chaque instant est spiritualité. Chaque moment est là indépendant et en lien avec tout à la fois. Chaque seconde de notre vie est vivante. Célébrons. Des liens entre chaque partie indépendante et liée à la fois, des liens avec d'autres individus qui respirent chaque jour eux aussi, des liens avec l'univers qui nous nourrit, des liens macro, micro, le sang qui circule en nous qui a son rôle indépendant mais qui est lié à tous les autres organes, et qui contribue à la beauté de l'histoire humaine....
Ce sang qui coule, à nous de le faire couler dans le mouvement de la vie et non à contre sens...
Ce sens qui coule, qui nous mene sur le chemin...
Nos sens en éveil pour accueillir la vie...Le sens... essence... coessence... Cocréation quotidienne pour un équilibre vivant parfait.
Viva la vida.

Sous la couette ce matin, je me glisse dans la vie.

7h10 réveillée. Un peu tôt pour un samedi matin. Fatiguée, j'ai quand même envie de me lever, c'est ce que je me dis, j'ai un tas de choses à faire. J'ai envie? Je laisse raisonner cette phrase en moi. Et mon corps me répond: je sens que j'ai envie de savourer cette légère fatigue qui est là en moi. Mon mental m'avait déjà projeté dans mes tâches de la journée, mais ma vraie envie du moment est de rester quelques minutes encore dans ce lit sous cette couette. Alors je referme les yeux, et me glisse dans cette douce détente qui m'appelle à cet instant présent. Humm, je savoure, être pleinement présente à ma fatigue, c'est comme si je me fondais en une unité: ma tête, mon corps, mes sensations, mes émotions, le temps, le hors du temps, tout se rejoint et je sens le bonheur m'envahir. C'est comme une vague de chaleur qui parcourt le monde et sur laquelle j'ai décidé de surfer à l'instant. Je touche cette vague quotidienne. Je suis sur la vague. Puis je deviens cette vague. Et là, la vie est.

Pour plus d'info, m'écrire en page Contact

©2018 

  • w-facebook
  • w-flickr
  • w-tbird